La démarche qualité dans le secteur médico-social

Quels enjeux pour les établissements ?

La démarche qualité dans les établissements et plus particulièrement en établissement hébergeant les personnes âgées dépendantes (EHPAD), exige une adhésion totale de la direction et du conseil d’administration de l’établissement, ainsi qu’une réelle adhésion de toutes les autres parties prenantes (salariés, clients, fournisseurs, bénévoles, etc.)

Si la notion de la qualité renvoie souvent à la formalisation de ce que l’ont fait, comment on le fait et de faire ce que l'on dit, dans le cadre de la prise en charge des personnes et surtout des EHPAD, elle doit se décliner en tenant compte des caractéristiques des personnes accueillies, en s’appuyant sur les missions et les Valeurs de l’établissement.

Ainsi, tout système qualité doit s’appuyer sur la mise en place de la documentation écrite (procédures, protocoles et processus) afin de permettre un meilleur suivi et une traçabilité de la prise en charge des personnes.

Pour se donner un cadre et accompagner les professionnels du secteur, des lois et règlementations, des démarches, méthodes et outils ont été mis en place :

La loi du 02 janvier 2002

Impose une auto-évaluation des services tous les 5 ans et une évaluation externe tous les 7 ans, entrainant de ce fait l’obligation de la mise en place d’une amélioration continue. Ce qui confirme l’inscription de la mise en place de la démarche qualité en parfaite cohérence avec la loi du 02 janvier 2002, rénovant l’action sociale et médico-sociale.

L’outil Angélique

Outil d’auto-évaluation destiné aux professionnels de terrain.

Les normes

Les normes Françaises NF et les normes internationales ISO de service, ont été créées pour accompagner les professionnels dans la mise en place de la démarche qualité. Et bien d’autres…

Quelle méthode pour la mise en place de la démarche qualité ?